Comment le diagnostic immobilier redémarre chez AC Environnement

Posté le 21/04/2020

Comment le diagnostic immobilier repart chez AC Environnement ?

 

Reprise d'activité étape par étape et maîtrisée  sous confinement : le groupe AC Environnement à la relance pour ses diagnostics immobiliers avant travaux, avant démolition et avant-vente et (re)location dans les bâtiments et logements inoccupés.

 

Le groupe AC Environnement relance son activité de diagnostic immobilier, amiante partout en métropole, dans toutes ses agences et dans ses laboratoires d'analyses, progressivement, à partir de la fin avril 2020. En interne, les collaborateurs, à commencer par les diagnostiqueurs, les opérateurs de repérage, les assistant(e)s se préparent déjà. Ne pas hésiter à contacter le Groupe ou à appeler l'agence de son territoire. Interrompue depuis plusieurs semaines en raison du confinement obligatoire lié au coronavirus, l'activité sur le terrain avait été interrompue du jour au lendemain, mais tous les appels téléphoniques, les courriels et les demandes automatisées de devis n'ont pas cessé d'être réceptionnés et traités par les collaborateurs en télétravail.

Tous les diagnostics amiante et plomb, notamment avant travaux et avant démolition seront réalisés sur les chantiers essentiels de ses clients bailleurs, collectivités locales, entreprises. Les diagnostics immobiliers obligatoires destinés à la vente ou à la location seront aussi réalisés à la demande des particuliers, des agences immobilières, des notaires... 

Comment se passeront les diagnostics ? Priorité à la santé de tous ! Cette reprise de l’activité très organisée se fera avec une attention forte portée à la santé et à la sécurité pendant les opérations sur le terrain des collaborateurs du groupe AC Environnement, de ses clients et par extension de leur famille

Organisant la relance de l’activité depuis plusieurs semaines, AC Environnement a œuvré avec d’autres confrères de diagnostic immobilier, avec les fédérations professionnelles que sont la CDI-FNAIM et la FIDI et avec l’OPPBTP à larédaction du Guide de continuité de l’activité des diagnostiqueurs immobiliers, validé par les instances  administratives. Il est le texte de référence pour tous les diagnostiqueurs et opérateurs de repérage, avec les gestes barrières, les équipements (EPI et APR) à utiliser, les process à respecter très scrupuleusement par chaque diagnostiqueur d'AC Environnement en mission, par les clients également, pour se protéger soi-même et protéger les autres.

Toutes ces mesures protectrices sont incontournables quand bien même elles rallongent la durée des opérations. Mais reprendre ainsi, c’est cohérent, réaliste et cela doit permettre de limiter la propagation du coronavirus et donc restreindre la prolongation du ralentissement de l’activité des diagnostiqueurs et des clients. L’enjeu est de tout faire pour retrouver vite une activité pleine et entière et, partout où c'est possible, d’essayer de rattraper le temps perdu par toutes les activitésdu BTP, de l'immobilier, de l'amiante et du Diagnostic Immobilier.